Dernières offres

Toutes les offres

Trouver une mission

Lancer la recherche

Foire aux questions

Toute la FAQ Première visite ?
 

Vous êtes ici : Accueil > Le Volontariat International > Structures d'accueil du Volontariat International en Administration

 

Structures d'accueil du Volontariat International en Administration

Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères (MEAE)

Les Ambassades (chancelleries diplomatiques) et les Consulats  

-  service de presse : une dizaine de postes sont ouverts pour des candidats profils : « Science-Po » / Communication (Celsa) / Webmestre éditoriaux

-  informaticiens : une trentaine de postes pour des candidats maîtrisant les réseaux et pouvant assurer la formation  informatique de l’ensemble des personnels de l’ambassade

-  médecins : docteur en médecine ou interne, le candidat a idéalement une spécialisation en médecine tropicale: environ une trentaine de missions principalement en Afrique et en Asie.

-  cuisiniers/intendants : BAC + 2 en restauration et expérience en restaurant demandée

-  architectes : quelques postes d'ingénieurs BTP ou d’architectes

-  consultants emplois pour des candidats en GRH ou sociologie

-  postes d’archivistes et documentalistes

-  postes en gestion administrative et comptable...

 

Les Services Culturels et de Coopération Scientifiques et Techniques 

Il s’agit le plus souvent de poste de chargés de mission, d’adjoint au conseiller culturel et/ou scientifique requérant des compétences généralistes (type Sciences-Po) ou scientifique (ingénieur ou universitaire de formation participant à la mise en œuvre des programmes de coopération scientifique et technique ou assurant une mission de veille scientifique).

 

Les Centres et Instituts Culturels, les Alliances françaises 

Les compétences demandées sont très variées mais tournent principalement autour de la communication, l’évènementiel, le graphisme avec un minimum de BAC + 4 et surtout les postes de professeurs/animateurs culturels (Master 1 ou 2 de FLE pour enseigner le français), et les postes de responsables pédagogiques... 
    
Les postes d’assistants techniques auprès de structures locales étrangères 
 
Les compétences peuvent être également très variées : juridiques, presse, audiovisuelles, humanitaires, économiques, aéronautiques, spatiales, nucléaires, archéologiques... 
    
Cas spécifiques des Volontariats Internationaux accomplis auprès des organismes français parapublics  
Ces organismes ont, au préalable, signé une convention avec le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International par laquelle ils se sont engagés à respecter et suivre les conditions ainsi que les règles définies par la loi du 14 mars 2000 et le décret du 30 novembre 2000 en matière de mise à disposition de Volontaires Civils ; il s’agit actuellement de l’IRD, du CEA, de l’AFD, du CIRAD, de l’Ecole française d’ Athènes... Une soixantaine de postes sont offerts dans ce cadre via le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères. 
    
Cas spécifiques des scientifiques-chercheurs dans les laboratoires et universités publiques étrangers  
Les étudiants et jeunes diplômés désirant poursuivre un projet de recherche à l'étranger ont la possibilité de le faire dans le cadre du Volontariat International. La structure d'accueil doit obligatoirement être un laboratoire d'université ou d'institut étranger d'Etat ou reconnu par cet Etat ou un organisme international de recherche dont la France est partie prenante(CERN ).

Direction Générale du Trésor (DG Trésor) 

La Direction Générale du Trésor  (DG Trésor), du Ministère de l’Economie de l'Industrie et du Numérique - Ministère du Commerce Extérieur recrute et gère les Volontaires Internationaux affectés dans les Services Economiques des Ambassades de France et les chambres de commerce et d'industrie françaises à l'étranger (CCIFE) ; la DG Trésor gère également les VIA recrutés par Business France pour être affectés dans les bureaux Business France à l’étranger.

 

Les Volontaires Internationaux relevant de la DG Trésor peuvent être affectés au sein :


-  d'un Service Economique près l’Ambassade de France (SE),
-  d’un Bureaux Business France, 
-  d'une chambre de commerce et d'industrie française à l’étranger (CCIFE).

 

La DG Trésor diffuse ses offres de poste par annonce sur le site du CIVI. Plus marginalement, elle recrute ses V.I.A en puisant directement dans le vivier de candidats inscrits au CIVI ; vous devez pour cela bien renseigner votre dossier en ligne. Les candidats ne doivent pas postuler directement auprès des Services Economiques des ambassades, des Bureaux Business France ou des CCIFE.

Au total plus de 150 missions sont proposées chaque année (soit une dizaine de recrutements mensuels). Les missions dans les CCIFE ne représentent que 5% de l’actuel portefeuille. Les postes sont de trois types : 
   
Régalien : Economistes, financiers, juristes, informaticiens, agronomes, ingénieurs spécialisés (développement durable, télécommunications, infrastructures/BTP, transports) et chargés de mission. Vous assurez la veille permanente sur ces secteurs d’activité et produisez des études et analyses à destination principalement des administrations françaises. Les postes sont proposés à des diplômés d’IEP ou universitaires ou d’établissements spécialisés en économie ou finance (ENSAE, etc.)

 

Commercial : en plus d'informer les exportateurs français sur les possibilités d'affaires et de les aider à s'implanter dans le pays, vous établissez des relations privilégiées avec les acteurs locaux de votre secteur et assurez une veille commerciale et économique. Les postes sont proposés à des diplômés d’écoles de commerce, d’Institut d’Etudes Politiques ou à des universitaires spécialisés en commercial international et gestion, ainsi qu’à des ingénieurs généralistes ou de spécialisation (agronome, électronique, télécommunication, BTP, transports, etc.)

 

Informaticien : il suit les différentes applications de la politique informatique. Il forme les utilisateurs aux nouveaux logiciels et gère le parc informatique. Les postes sont aujourd'hui proposés à des BAC + 2 ou 3 en informatique (DUT, IUT, écoles informatiques, etc.)

 

Partager sur :