Dernières offres

Toutes les offres

Trouver une mission

Lancer la recherche

Foire aux questions

Toute la FAQ Première visite ?
 

Vous êtes ici : Accueil > Le Volontariat International > Les conditions du Volontariat International en Entreprise

 

Les conditions du Volontariat International en Entreprise

Toute personne âgée de plus de 18 ans et de moins de 28 ans  à la date d’inscription peut prétendre à un Volontariat International.

Le départ en mission s’effectue au plus tard le jour de votre 29ème anniversaire. Au delà, aucune dérogation n’est accordée.

Vous devez être de nationalité française ou européenne (ressortissant des Etats membres de l'Espace Economique Européen qui regroupe les 28 Etats membres de l’Union européenne, la Norvège, l'Islande, le Lichtenstein) ou monégasque.

Vous devez être en règle avec les obligations de service national du pays dont vous êtes ressortissant.

Vous devez jouir de vos droits civiques et justifier d’un casier judiciaire vierge. Enfin, vous devez remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour les personnes exerçant des activités de même nature dans l’organisme d’accueil.

Une fois sélectionné, vous devrez impérativement :
 
- passer une visite médicale auprès d’un médecin agréé par l’ARS dans le mois qui précèdera le démarrage de la mission, (l’examen médical d’aptitude officiel  sera contenu dans le dossier complet envoyé par mail et par Business France).


-  effectuer les vaccinations nécessaires selon votre pays d'affectation. 

 

Indemnités et résidence principale
 

Les textes qui régissent Volontariat International en entreprise prévoient que, lorsque le V.I.E est affecté dans l’Etat où il a sa résidence principale, l’élément géographique qu’il perçoit est fixé à 15% du montant total de l’élément géographique afférent à cet Etat.


Ce faisant, les candidats qui postulent à des missions de Volontariat International en Entreprise qui résidaient déjà dans le pays de mission envisagé, bénéficieront de l’indemnité de base et de 15% de l’indemnité géographique. (Barème d'indemnités). Les indemnités de ces candidats seront également soumises à l’impôt sur les revenus dans ce pays d’affectation.

 

Eligibilité

 

Les autorités des pays d’accueil peuvent imposer des critères d’éligibilité applicables aux entreprises mais aussi aux candidats. Par exemple, si votre projet de V.I.E concerne la Chine ou les Etats-Unis, vous devez prendre en compte les conditions d’éligibilité de ces destinations.

 

Chine

 

Les VIE affectés en Chine doivent être munis d’un visa Z en vue d’obtenir un permis de travail. 

 

Conditions d’éligibilité


Tout candidat pour une mission V.I.E en Chine doit impérativement justifier :
- d’un diplôme au moins équivalent à la Licence chinoise (bac+3)

 - et d’au moins deux ans d'expérience professionnelle en rapport avec le poste demandé (expériences postérieures à l’obtention du diplôme) ;
 

Ces deux critères sont obligatoires, à défaut, la licence d'emploi pourra être refusée.

 

Etats-Unis

 

Les VIE affectés aux ETATS‐UNIS doivent être munis d’un visa J‐1.
Deux catégories de visas J‐1 pourront être mises en place, en fonction de la situation du candidat au moment de la demande de visa :
- le visa J1 délivré dans le cadre du programme « Intern » aux candidats VIE poursuivant des études supérieures. La durée maximale de ce visa est de 12 mois non prorogeable ;
- le visa J1 délivré dans le cadre du programme « Trainee » aux candidats VIE pouvant justifier d’un an d’expérience professionnelle au minimum. La durée maximale de ce visa est de 18 mois non prorogeable.

 

Conditions d’éligibilité


Tout « Intern » doit être :
- inscrit dans un établissement d’études supérieures
- ou diplômé d’un tel établissement dans les 12 mois qui précèdent le début de la mission.

 

Tout « Trainee » doit justifier :
- de l’obtention du diplôme d’études supérieures de la dernière formation suivie
- et au moins un an d’expérience professionnelle, dans le même domaine que celui dans lequel le VIE s’effectuera.
A défaut de satisfaire le premier critère, seront requis cinq ans d’expérience professionnelle dans le même domaine que celui dans lequel le VIE s’effectuera.

 

Nota Bene


Seuls les diplômes obtenus en dehors des Etats-Unis et les expériences professionnelles hors Etats-Unis pourront être pris en compte.
Le niveau d’anglais sera également évalué dans le cadre de la procédure.
La demande d’un candidat ayant déjà bénéficié d’un visa J-1 « Intern » ou « Trainee » fera l’objet de surcroît d’une attention toute particulière et notamment :
- la cohérence de l’expérience V.I.E dans le parcours du candidat
- le respect des délais de carence entre deux visas J-1 comme suit :
        o 3 mois entre deux visas J-1 « Intern » selon la progression académique
        o 2 ans entre un visa J-1 « Intern » et un visa J-1 « Trainee »
        o 2 ans entre deux visas J-1 « Trainee »

 

 

Partager sur :