Dernières offres

Toutes les offres

Trouver une mission

Lancer la recherche

Foire aux questions

Toute la FAQ Première visite ?
   
 

Stages

Découvrir les autres Formes de volontariat

Stage n’est pas synonyme de Volontariat International.

 

Trop souvent les étudiants se rapprochent du CIVI en quête de stages ou de jobs d’été.

Si par certains aspects, le V.I se rapproche du stage (mission en milieu professionnel, s’adressant à un public d’étudiants en cours ou en fin d'études…), il s’en distingue sur de nombreux points.

- D’abord, le V.I bénéficie d’un statut public qui le place sous la tutelle de l’Ambassade de France ;

- les missions sont en général de longue durée - jamais inférieure à 6 mois et en général plutôt supérieure à 12 mois. Il faut donc être disponible et opérationnel sur une longue période ce qui n’est pas toujours compatible avec le statut et les contraintes des étudiants (examens, soutenance de mémoire…).

- Le V.I est rémunéré et bénéficie d’une couverture sociale complète, plus protectrice qu’une convention de stages.

 


Il faut savoir qu’aujourd’hui, la grande majorité des départs concernent les jeunes diplômés ou les personnes possédant une expérience professionnelle (soit les 24/28 ans).

 


Certaines écoles proposant des années-césure ou des aménagements spécifiques dans le cursus de leurs étudiants acceptent souvent de valider un VIE au titre du stage de fin d’études.

 


Enfin, une enquête récente a montré que l’un des moyens privilégiés par les entreprises pour recruter leurs VIE est de puiser dans leur vivier de stagiaires (un quart des départs se font à la suite d’un stage). Le CIVI ne vous proposera donc jamais de stages.

 

Ci-dessous, quelques structures susceptibles d’accueillir des stagiaires à l’international :
Où trouver, où chercher un stage ?


Certaines Missions Economiques à l'étranger mettent en ligne sur leur site internet, à la rubrique « Implantation, expatriation, stages », des informations relatives à la recherche de stages dans leur pays de résidence.


Les Missions Economiques accueillent elles-mêmes chaque année près d'un millier d'étudiants, qui sont généralement placés auprès des attachés commerciaux responsables d'un secteur d'activité.

Vous pouvez postuler en envoyant votre CV et une lettre de motivation aux chefs des Missions Economiques situés dans la zone géographique de votre préférence, ou le cas échéant, en utilisant le formulaire en ligne sur le site internet de la Mission.
Vous pouvez également vous rapprocher des collectivités locales, en premier lieu les Conseils Régionaux, qui accordent chaque année plusieurs centaines de bourses pour des stages jeunes à l'étranger.

 


D'autre part, le programme de Formation Au Commerce Extérieur "FACE" permet à des étudiants de niveau BAC + 2 à BAC + 5 d'effectuer un stage de 6 mois ou plus dans une entreprise étrangère. Ce programme permet d’accorder plus de 500 bourses par an.

 


Quels sont les pays partenaires ? Les pays non francophones.
Qui peut faire acte de candidature ?

Les étudiants récemment diplômés ou en fin d’études universitaire, d’Ecoles Supérieures de Commerce et de Gestion, d’Ecoles d’Ingénieurs, d’IUT et de BTS Commerce International, dans l'un des établissements affiliés au programme.
Quels sont les avantages pour les entreprises ? Pour les entreprises étrangères qui accueillent les stagiaires : l’acquisition d’une connaissance du comportement de leurs futurs partenaires commerciaux. Pour les entreprises françaises : la possibilité de recruter des jeunes ayant acquis une expérience pratique de longue durée acquise à l’étranger.
 

 

Les conditions de participation au programme « FACE » :
L’étudiant doit effectuer un stage d’au moins 6 mois consécutifs à l’étranger, dans une entreprise étrangère (les filiales d’entreprises françaises sont donc exclues).
Le stage doit avoir un caractère commercial. A l’issue du stage, le candidat doit présenter un rapport de stage.


Les bourses sont financées par le Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie qui en assure l’attribution, en partenariat avec les régions et les Direction Régionales du Commerce Extérieur.


Certaines régions se sont associées au programme et participent à son financement : Basse-Normandie, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Limousin, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie, PACA, Pays de la Loire, Picardie et Poitou-Charentes.
Le montant de la bourse est de 2 300 €. Dans la région Nord-Pas de Calais, le montant de la bourse est soit de 1 524 €, soit de 3 049 €, selon le pays d'accueil.

 


Contacts : les Directions Régionales du Commerce Extérieur
 

Partager sur :