Dernières offres

Toutes les offres

Trouver une mission

Lancer la recherche

Foire aux questions

Toute la FAQ Première visite ?
   
 

10 questions pour bien rédiger son CV

 Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la rédaction du CV

1°) Dans quelle langue faut-il rédiger le CV ?
La règle veut que le CV soit rédigé dans la langue de l’annonce, mais un deuxième version, rédigée en anglais – ou dans la langue de destination – sera appréciée, notamment si l’entreprise souhaite soumettre votre candidature à ses interlocuteurs locaux.

 

2°) La photo est-elle obligatoire ?
Elle n’est pas obligatoire. La photo doit renvoyer de vous une image avenante, sérieuse et professionnelle. Elle doit être neutre, bien cadrée et de bonne qualité.

 

3°) Le CV doit-il comporter un titre ou une accroche ?
Tout ce qui peut faciliter la lecture et la compréhension du recruteur est bon à prendre. Un titre ou une accroche d’une ou deux lignes permet de vous positionner d’emblée sur la mission, de faire passer le « message essentiel », de mettre en exergue des mots-clés importants.

 

4°) Comment présenter son niveau de langue ?
La mention « Lu, parlé, écrit » est insuffisante. Le niveau de langue annoncé doit être à la fois précis et objectif. Mentionnez les résultats de tests de type TOEFL ou TOEIC ou de l’autoévaluation Europass [lien ci-dessous], réalisable en ligne gratuitement. A minima, contextualisez vos compétences linguistiques (lecture de brevet technique etc.)

Lien Europass
 

5°) Quelle est la meilleure manière de valoriser une expérience professionnelle ?
Il faut être précis sans trop entrer dans le détail. Le recruteur doit pouvoir situer l’entreprise qu’il ne connaît pas nécessairement (préciser son activité, sa taille…), comprendre votre mission (évitez d’être trop technique) et surtout en mesurer les résultats : quelles réalisations, quels apprentissages.

 

6°) Faut-il mentionner dans ses expériences un job d’étudiant comme baby sitter ou serveur dans un fast-food ?
Toute information figurant dans un CV doit être porteuse de sens par rapport à la mission proposée. Mentionner un job de serveur peut éventuellement présenter un intérêt pour un commercial (ouverture à l’autre, relation client…), mais pas forcément pour un juriste fiscaliste.

 

7°) Quel est l’intérêt de la rubrique… centres d’intérêt ?
Cette rubrique est fondamentale pour vous démarquer. Vos activités personnelles (sportives, associatives, humanitaires…) informent le recruteur sur votre personnalité, votre capacité d’initiative, votre ouverture au monde, votre sens de l’engagement.

 

8°) Le CV doit-il obligatoirement tenir sur une page ?
Plus votre CV sera concis et lisible, mieux ce sera. En principe, une page bien structurée suffit largement pour présenter votre parcours de jeune diplômé. Pour faire court, allez à l’essentiel, ciblez les infos en lien direct avec la mission recherchée, chassez les redites... En revanche, évitez d’écrire votre CV en corps 7 sous prétexte de le faire tenir sur une page.

 

9°) Comment attirer le plus sûrement l’attention du recruteur ?
La clarté et la concision s’avèreront toujours plus efficaces – et moins risqués – que l’originalité (à moins de postuler sur une mission de créatif). Le plus sûr moyen d’attirer l’attention est d’être lisible, concret et de bien valoriser votre valeur ajoutée par rapport à la mission proposée.

 

10°) La lettre de motivation est-elle obligatoire
Elle est impérative ! En complément du CV, elle constitue votre premier argumentaire pour retenir l’attention du recruteur et valoriser votre candidature. En faire l’économie risquerait d’être interprété comme un singulier manque… de motivation ou comme un signe de prétention généralement peu apprécié en entreprise. Comme pour le CV, rédigez-la dans la langue de l’annonce.
 

Rédaction du CV : Une minute pour convaincre

Partager sur :

Les recruteurs se présentent

Tous les recruteurs